Suivez mon regard...au fil des (re)découvertes...

Savelli
TELERAMA
...Le risque dans le parcours d'un artiste c'est parfois d'être monomaniaque. Il est vrai qu'on peut avoir tendance des fois à se laisser aller à un ego surdimensionné, en oubliant que nul n'est irremplaçable...
là je ne veux pas parler de mon actualité pour le coup mais d'une chanteuse que j'admire profondément, que j'ai vue de nombreuses fois sur scène, à Paris, à Bordeaux, c'est superbe, c'est intense, c'est transcendant, voici des liens...j'ai dit d'elle que lorsque je vais la voir sur scène, c'est une chanteuse qui s'avère être une amie et non l'inverse. Clémence Savelli c'est la passion, la rage, le bel excès, ceux et celles que j'ai réussis à convaincre de venir la voir sont ressortis marqués à vie, avec ce sentiment ...qu'il faut la voir au moins une fois dans sa vie. Je ne m'adresse pas là aux pessimistes qui pensent que la Chanson est morte depuis 20 ans, je ne sais pas où ils vont chercher cela. Clémence Savelli chante au forum Léo Ferré, le 9 novembre, j'y serais,en tant que spectateur...elle sera par ailleurs en co-plateau avec un interprète talentueux, Yann Denis, qui chantera des classiques du chanteur Allain Leprest qui nous a quitté l'été 2011. Un spectacle varié, généreux, fort, c'est une belle façon d'affronter la grisaille automnale...
Musicalement
Jann Halexander, chanteur...
 

Posté par OmbreMauve à 22:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


La force d'un interprète : Yann Denis, spectacle ''C'est peut-être...Leprest''

AFFICHE

Le samedi 14 septembre, le mythique cabaret cabaret parisien Au Magique, créé par l'excellent chanteur Marc Havet, invitait le chanteur Yann Denis et le pianiste Jean-Louis Beydon à présenter leur spectacle-hommage à Allain Leprest. Soyons franc : c'est plus qu'un simple spectacle-hommage. Il n'y pas le côté solennel, morgue de rigueur, non, c'est un récital vivant avec un pianiste hors-normes (le mot est faible), qui fut également celui de Leprest pendant dix ans et un chanteur qui ne laisse pas du tout indifférent. Chez Yann Denis, il y a du magnétisme, de la séduction, de la belle violence. Le public, exigeant, a été conquis. Le chanteur nous rappelle l'importance de l'interprétation. 

Dans la chanson, la variété, il n'y a pas que des auteurs-compositeurs-chanteurs. Il y aussi des interprètes qui donnent de la voix, qui donnent de la Vie et qui font voyager les mots et les notes dans nos esprits. Ils s'approprient des textes, les partagent, les sauvent de l'oubli. On quitte les lieux, marqués, nul besoin forcément d'être un fan irréductible d'Allain Leprest pour rentrer dans le spectacle. Il y a de l'émotion. Il y a de l'humour. De la poésie. De la transcendance. Merci. 

''C'est peut-être Leprest'', spectacle au Théâtre les Déchargeurs tous les vendredis, jusqu'au 20 décembre 2013, 21h30. 3 rue des Déchargeurs, 75001 Paris. Métro Châtelet. Réservations fnac.com ou 0142360050. Tarifs de 10 à 18 euros.

Http://www.lesdechargeurs.fr - http://yanndenis.pagesperso-orange.fr/yann.html

J.H

 

FESTIVAL LES ENFANTS TERRIBLES, première et lendemain de festival (BORDEAUX)

CLEMENCE SAVELLI, YANN DENIS

Le pianiste Jean-Louis Beydon, la chanteuse Clémence Savelli, le chanteur Yann Denis, après le festival LES ENFANTS TERRIBLES, aux Lectures Aléatoires, Bordeaux.

 

CLEMENCE SAVELLI ET YANN DENIS

 

Clémence Savelli, répétition...

 

Clémence Savelli, lendemain de la première du festival LES ENFANTS TERRIBLES

JANN HALEXANDER ET PASCAL PISTONE

Jann Halexander et Pascal Pistone

 

Jann Halexander, Adèle (fille de Clémence Savelli et Pascal Pistone) et le chanteur Marc Havet

LES CHANTEURS JANN HALEXANDER ET YANN DENIS

Les chanteurs Jann Halexander et Yann Denis

Posté par OmbreMauve à 12:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,