我嚮往(Moi qui rêve)/ 曲:雅恩˙亞歷山德(Jann Halexander) [Taïwan]

 

Chanson 'Moi qui rêve' [Jann Halexander/Agnès Renaut]

 

《我嚮往》(Moi qui rêve

詞:艾格妮絲˙何諾Agnès Renaut

曲:雅恩˙亞歷山德Jann Halexander

中譯:陳衍秀(Yen-Hsiu Chen)

 

我嚮往 在雲海深處恣意飛翔

踏上不羈的旅程 沒有牽絆的世界

不必奔跑就能夠逃離

直到無垠的邊界 永不死去

 

帶我走 

走向黎明

或將我拋進

深深的沉睡

我嚮往 被遺忘的海灘上未知的際遇與詞句

假面舞會上的影子 濡溼的腳尖

擁抱一座島嶼盡情地舞

狂野的單人華爾滋 不需要舞伴

 

帶我走

走進飛揚的歌聲

或讓我淹沒在

湛藍的礁湖

我嚮往 港邊水手聚集的酒吧裡

吐著金色煙圈的蕩婦們

酒醒之際 聽風迴旋而過

乘著飛魚之翼翱翔 受傷亦無妨

 

帶我走

走進蜂的秘密

或把我推向

男孩們的懷裡

帶我走

走進最美的奇蹟

或讓我

在最後一抹餘暉裡消逝

 

Posté par OmbreMauve à 15:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


3 questions à Anne-Cécile Makosso-Akendengué sur son recueil 'Paysages intérieurs'

     

Anne-Cécile Makosso-Akendengué, auteure de 'Paysages Intérieurs' cliché n°2 JAnne-Cécile Makosso-Akendengué, auteure de 'Paysages Intérieurs' cliché n°1 J Anne-Cécile Makosso-Akendengué, auteure de 'Paysages Intérieurs' cliché n°3 JPaysages intérieurs - couverture

 

Après un roman décalé ('Mathilde et son pianiste', édition les 2 encres, 2007), un récit de souvenirs émouvants ('Ceci n'est pas l'Afrique', éditions L'Harmattan, 2010, au succès réel sur le long terme), Anne-Cécile Makosso-Akendengué revient avec un recueil de 15 nouvelles, aux éditions Edilivre, 'Paysages intérieurs'. Il est question de la confrontation réalité/imagination, de la place du souvenir pour affronter, surmonter certaines situations. C'est la force du paysage intérieur, celui qui rappelle l'importance, la nécessité, de rêver dans la réalité du quotidien. Entretien bref avec une femme à l'écriture rare. 

. Anne-Cécile Makosso-Akendengué, merci de nous accorder cette interview, après le format roman de Mathilde et son pianiste, le format récit du vécu avec Ceci n'est pas l'Afrique,  vous êtes passée au format nouvelles, pourquoi ce changement ?

 J’ai envie d’essayer divers genres, et par ailleurs je suis portée sur les formes courtes. La nouvelle est donc un genre qui m’attire. Il faut aimer raconter des histoires pour écrire des nouvelles, et c’est mon cas. J’ai plaisir à inventer, à imaginer.

 

 . On comprend que les paysages intérieurs, c'est la gamme des sentiments qui nous animent, qui nous déchirent, qui nous traversent, est-ce qu'il y a de l'autobiographique dans ces nouvelles ? 

Forcément, il y a de moi ! Mais mélangé à de la fiction, à des décors imaginés, et des dialogues qui n’ont jamais eu lieu, même si cela peut avoir sa source dans ma vie. Je peux aussi utiliser parfois ce que l’on me raconte, en y rajoutant ou enlevant certains éléments. Bien sûr l’imagination n’est pas complètement détachée du réel, et plus précisément de soi. Des sentiments, des colères ou des plaisirs. Oui il y a de moi dans ces nouvelles, mais quel moi ? Celui que je rêve ou celui que je suis ? La frontière est mince, et reste souvent imperceptible, au moins aux yeux des autres...

 

. Vos publications sont régulières et espacées dans le temps, sur quoi travaillez-vous actuellement ? 

Rien à voir avec ce que j’ai déjà fait : je travaille à des mots croisés ! J’aime passer « de l’autre côté de la barrière », donc la cruciverbiste se transforme en verbicruciste ! En fait j’ai un projet de roman. C’est vrai je travaille lentement (car je considère l’écriture comme un travail), donc ce prochain roman ne verra pas le jour avant 2 ans au minimum. Et je laisse le suspens. Le thème sera-t-il musical comme dans ma première parution, ou concernera-t-il l’Afrique, comme dans la deuxième ? Les deux peut-être !

 

 . Merci!

 

Broché: 134 pages - Editeur : Edilivre (5 septembre 2014)

Points de vente : 

- Fnac.com [http://livre.fnac.com/a7708642/Anne-Cecile-Makosso-Akendengue-Paysages-interieurs]

- Amazon.fr

 et aussi ...

http://www.decitre.fr/livres/paysages-interieurs-9782332775993.html?v=2

  http://www.gibertjoseph.com/paysages-interieurs-6140723.html 

 http://www.cultura.com/paysages-interieurs-9782332775993.html